top of page
Rechercher
  • pniek8

Bilan annuel de l'agriculture syntropique

L'objectif de ce post est de partager avec vous à la fois les expériences positives ainsi que les choses que je ferais différemment maintenant.

Pour résumer, j'ai commencé une parcelle d'agriculture syntropique dans mon jardin où j'utilise des arbres Paulownia comme espèces pionnières/émergentes. Ils sont intercalés avec des pommiers et des framboisiers. Entre les rangées, j'ai planté des fraisiers.


Cette année j'ai observé des changements drastiques dans la parcelle d'agriculture syntropique par rapport à l'année dernière :

-les paulownias ont atteint 5 et certains même 6 mètres de hauteur ! A noter que cela ne s'applique qu'aux paulownias irrigués ;J'ai des arbres non-irrigués qui ne mesurent que 2 m de haut (ce qui n'est pas si bizarre compte tenu de la sécheresse exceptionnelle de cette année).

-les fraisiers plantés en novembre 2021 ont beaucoup produit

-les framboises plantées au printemps 2021 ont produit tout aussi abondamment. De juillet à octobre, j'en ai mangé.

-les pommiers ont aussi beaucoup poussé. Certains mesurent 3 m ou plus

-les kiwai ont commencé à coloniser les paulownias qui leur servent de tuteurs vivants


Un point d'attention est de savoir comment gérer les framboisiers. Parce que je n'ai pas fait de grande barrière/clôture, les framboisiers ont commencé à envahir les fraisiers. Ils ont commencé à se pencher sur eux et ont éclipsé certaines plantes. Je recommande donc de faire un bon système de support pour que les framboisiers restent dans leur ligne. De plus, comme les framboises aiment « marcher », de nouvelles plantes apparaîtront dans le lit de fraisiers. Un désherbage occasionnel est recommandé pour garder le lit de fraisiers propre.


De plus, il est possible de planter les framboisiers directement dans la rangée des arbres plutôt que dans une bande à côté. De cette façon, plus d'espace est disponible pour d'autres cultures. Je vais tester ce nouveau design à Santa Lucia di Moriani où mes collègues de I Chjassi Muntagnoli et moi mettons en place une forêt comestible syntropique.


Pour cet hiver je vais tester différents régimes de taille sur les paulownia. Certains seront taillis à hauteur d'arêtier et d'autres seront taillis à 2 m de hauteur. Je veux savoir comment ils vont repousser. Vont-ils faire des branches latérales ou vont-ils faire une seule branche centrale (comme ils l'ont fait cette année).


Le bois coupé devrait idéalement être transformé en copeaux mais comme je n'ai pas accès à un broyeur, je vais garder le tronc de 3-4 m de long (diamètre de 10 cm !) pour les utiliser en clôture/tuteur l'année prochaine.


Les photos suivantes sont prises au début du projet (octobre 2020), septembre 2021, juillet 2022 et octobre 2022. J'ai commencé le projet en janvier 2021 et j'ai commencé à planter la forêt comestible syntropique en mars 2021.


Je souhaite créer une ferme experimentale en agroforesterie pour découvrir les meilleures techniques agroforestières face au changement climatique et je recherche 1-2 ha dans la plaine orientale entre Biguglia et San Giuliano. Si vous avez des terres ou connaissez des personnes qui voudraient souhaiter mon projet, vous pouvez trouver plus d'infos sur le projet ici : https://www.lejardinuniek.com/_files/ugd/d7b56a_e650dba345564aa089ce1d5eec795e55.pdf.

Octobre 2020 : le terrain avant la plantation de la forêt comestible.

Juillet 2022 : 16 mois après la plantation de la forêt comestible.


Juillet 2022 : 16 mois après la plantation de la forêt comestible.

Octobre 2022 : 19 mois après la plantation de la forêt comestible. Les paulownia ont atteint 5 ou même 6 mètres !

Octobre 2022 : on voit bien toutes les strates différentes du système.



153 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page